Qui sommes-nous ?

« Décoller les étiquettes et proposer des solutions adaptées et différenciées pour chacun »

Patrick GROS

  • Juriste de formation 
  • parcours dans l’administration
  • Coach
  • Membre de MENSA

Jérémy MICHEL

  • Communiquant de formation
  • parcours en politique et en entreprises privées
  • Coach
  • Membre d’associations pédagogiques et sportives

Patrick Gros:  Je suis coach et formateur spécialisé en HP depuis 2017. j‘ai découvert que j’étais HP aux alentours de mes 40 ans. Ce fut tout d’abord une révélation, voire un soulagement: il y avait finalement une réponse à la question que je me posais de puis ma plus tendre enfance :”mais qu’est-ce qui cloche chez moi?”. 

Lorsque j’avais découvert la PNL, les neurosciences, le coaching, je trouvais toutes ces techniques super mais… pas sur moi, sans vraiment savoir pourquoi. Alors, en apprenant que j’étais “H-P”, même si je ne savais pas encore vraiment ce que cela voulait dire, mon premier réflexe a été de me dire que si je l’avais su avant, ma vie aurait été plus simple. 

Mais soyons honnête, je n’en sais rien et je ne pourrais jamais le savoir. C’est la raison pour laquelle j’ai alors dédié ma vie à l’accompagnement en développement personnel avec une attention particulière, chez mes clients, aux signes du décalage que j’avais vécu toute ma vie. Il existe beaucoup de publications sur le sujet du HP qui le décrivent comme un ensemble de caractéristiques, souvent négatives: trop sensible, trop dispersé, trop insolent, trop rapide ou même trop lent… trop, trop, trop! Mais dans aucun livre, aucune formation ou autres conférences, je n’ai trouvé de vraies réponses à mes premières questions :” Est-ce qu’un HP est vraiment “plus intelligent” que les “autres”? En quoi être soi-disant “intelligent » n’est pas gage de réussite ou d’épanouissement? En quoi “être intelligent” serait une condamnation à être “trop” quoi que ce soit?

J’ai beaucoup appris sur les HP au cours de mes échanges avec d’autres HP que ce soit dans ma famille, mes amis ou mes clients. Fort de cette expérience, j’ai tenté de décrire le fonctionnement cognitif du HP au travers d’un modèle basé sur les neurosciences, et plus particulièrement sur les notions de modes mentaux. Ce modèle de l’Hyper-Préfrontalité pose que l’intelligence adaptative dont tout Homme dispose pour les situations complexes ou inconnues est, chez le “HP”, toujours en partie active et ce, en même temps que l’autre mode mental: Automatique. Ce mode mental hybride, mêlant Préfrontal et automatique, que j’ai appelé Hyper-Préfrontalité, influence tout le fonctionnement de l’individu d’une manière que le HP lui-même ne comprend pas toujours. Cette incompréhension entraine une mauvaise lecture de soi et amplifie le sentiment de décalage souvent ressenti. La compréhension est la première étape du changement, l’objectif du modèle de l’Hyper-préfrontalité n’est pas de créer une nouvelle « vérité scientifique », une nouvelle étiquette mais bien de comprendre pour agir.

Je ne pense pas que “être HP” soit une sorte de maladie qui condamnerait un être humain à quoi que ce soit. Je pense, au contraire, qu’en mettant des mots sur son mode de fonctionnement, tout être humain (re)gagne en “enpouvoirment”. Avant de dire qu’une machine est cassée, mieux vaut lire le mode d’emploi

Jérémy Michel: Je suis coach et formateur, je ne sais pas si je suis HP ! Je n’ai pas passé de test et je n’ai pas envie de le faire….par peur d’un résultat médiocre ! Et finalement à quoi bon le faire si je n’en éprouve pas le besoin ?

En revanche, depuis des années je me sens souvent en décalage, j’éprouve aussi des difficultés à faire des choses simples (j’ai attendu d’avoir 17 ans pour savoir faire mes lacets), en revanche il m’arrive de faire des choses compliquées aisément, sans me rendre compte que cela n’est pas si facile à exécuter.

Et combien de fois n’ai-je pas entendu à l’école : « tu pourrais faire mieux », « cesse d’être autant agité », « mais tais-toi donc, arrête avec tes questions », « comment peux-tu affirmer ceci si tu n’es pas capable de me l’expliquer »… et en y repensant, ces phrases, je l’ai ai aussi entendu tout au long de mon parcours professionnel, que ce soit dans la politique ou au sein des entreprises privées dans lequel j’ai pu évoluer.

Les métiers que j’ai exercés avaient un objectif commun : l’aide aux autres, l’accompagnement, que ce soit au niveau humain ou dans le montage de projets. C’est donc tout naturellement que le coaching s’est immiscé dans ma vie comme une évidence…avec toujours dans ma tête ces multiples questions sur moi-même.

C’est au cours de ma formation en coaching que j’ai rencontré Patrick, et au fil des échanges, un brouillard s’est levé. Ce qu’il me racontait sur sa vie, je le connaissais, ce qu’il partageait je l’avais aussi vécu.. tout s’éclairait enfin, je connaissais le monde des HP, et pas seulement parce que mes enfants furent détectés …

Connaître ce qu’est le HP est une chose, mais savoir utiliser son (haut) potentiel en est une autre. C’est le modèle de l’Hyper-Préfrontalité, tel que l’Académie des H-P le partage, qui me donne l’éclairage sur un mode de fonctionnement jusque-là inconnu, et les pistes pour comprendre mes questions et agir en fonction des situations et de mes objectifs. En un mot comme en 100, ce modèle a changé ma vie. Si j’avais su cela il y a des années, j’aurais gagné du temps, et surtout, je me serais mieux aimé.

Évènements à venir

Vidéos:

le H-P: QI? Détection?

"Faut-il se faire détecter? Quels tests? Quels avantages? Quelles limites?"


le H-P: Définition(s). 

Génie? A côté de la plaque? ou les deux?


Témoignages:

Voula, maman d'enfants H-P, partage son expérience:

"A l'Académie des H-P, j'ai trouvé des outils et on les utilise tous les jours"


Mieux se connaitre avec le modèle de l'Hyper-Préfrontalité:

"C'est le modèle de l'Hyper-Préfrontalité (...) qui correspond le plus à ce que je vis et qui me permet le plus d'avancer"